Luplanté

Enracinée dans son histoire

 

 

 

 

Autrefois, il y a très longtemps Luplanté s’appelait Lupus-Plantatus…

Notre région était couverte de forêts et peuplée d’animaux et notamment des Loups (Lupus) d’où St Loup pour nos voisins et Luplanté (pour planté ou peuplé de Loups) Montligeon  et Aufferville viennent de noms de seigneurs. 

L’église actuelle de Luplanté est d’origine romane elle fut reconstruite en 1540 suite a l’incendie qui l’avait détruite lors des conflits opposants Français, Anglais et Bourguignons. On dit que les villageois se seraient réfugiés dans l'église, et surtout dans la tour, et les Anglais n'hésitèrent pas à y mettre le feu en 1429. C'est pourquoi certaines poutres sont plus récentes que celles d'origines.  Le clocher a été raccourci après être tombé  le 24 septembre 1774 écrasant l'autel et la chapelle de la st Vierge, ce qui explique son toit raccourci en ardoise. Dernière rénovation en 2006 (crépi extérieur). Cette église possède également un rare chemin de croix complet en tableau de fonte. Nous n'en connaissons pas la provenance , Sans doute un brave donateur du 17 ou 18 eme siècle.

Les 2 cloches de 1816 sont classées, leurs noms sont gravés dessus Georgette et Blaisette.

 

Informations pratiques

Horaires d'ouverture

Secrétariat ouvert :

le vendredi de 16h à 18h30

 

ATTENTION :
Luplanté est un passage pour les promeneurs de St Jacques de Compostelle et qu'une étape  au Resto du coin (bar de Luplanté) est recommandé pour tamponner leur carnet de route.

 

Le "resto du coin" vient de recevoir la validation pour le Loto, Loto sportif, Euromillion... plus besoin de faire un grand détour pour tenter sa chance à Luplanté !

Les élus communautaires

Vie de la commune

Le Maire était alors M. Legrand Jacques. La commune fût pillée à maintes reprises, notamment lors de la bataille de 1589 opposants catholiques commandé par le général de Saveuse  et protestants commandé par le Sieur De Rosny. Cette bataille a eu lieu  près de Luplanté  entre le Bois de feugère Lupanté et Vitray. Plus de 200 cavaliers y auraient laissé la vie dont le général Saveuse. Une croix a été érigé sur ce lieu de mémoire, mais elle a disparu depuis. Cependant il existe encore une parcelle de terre portant son nom. Une autre bataille a eu lieu pratiquement au même endroit en 1870  entre Allemand et Français, une nouvelle fois la commune fût pillée par les deux camps qui prirent a tour de rôle la commune et ce a huit reprises. Durant la guerre de 14-18 la commune fût épargné par les combats , mais a perdu 20 de ses habitants sur les lieux de combat, et 4 en 39-45.                                                       

Il y a plus d’un siècle, il y avait environ 45 exploitations (beaucoup de personnes possédaient quelques arpents de terre) sur les 1 500 hectares de bois et de terre (environ) que comptait la commune.

En 1793 la population était de 514 habitants En 1881 450 habitants. En 1982, 267 habitants, seulement car la mécanisation et le progrès ont poussé la main d’œuvre vers la ville et ses industries naissantes.

En 1999, 317 habitants et en 2007 il y a 400 personnes : légère hausse des habitants qui se réfugient dans les campagnes pour trouver des logements a des prix abordables et qui viennent également pour la qualité de vie de notre village.

En images